Le Lac Titicaca


 

FRANCE

MEXIQUE

GUATEMALA

BRESIL

ARGENTINE

CHILI

BOLIVIE
Le sud

Vers La Paz

La montagne et la jungle

14 mai : Route vers Copacabana

Dans notre jeep, nous venons de passer une bien mauvaise nuit car le chemin n'est pas goudronné. Si vous ajoutez à cela que le chauffeur conduit pendant plus de 12 heures sans dormir et que la dernière partie du parcours est surnommée "la route de la mort", vous ne dormez pas vraiment !!! Il faut dire que le chemin sinueux et étroit qui traverse les Yungas est magnifique mais vraiment dangereux. Un écart est si vite arrivé. Mais, nous sommes toujours en vie ! Et arrivons à La Paz avec seulement 4 heures de retard... Nous nous occupons avec succès des affaires d'appareil photo (remplacement du notre en attendant sa réparation) et direction Copacabana sur le Lac Titicaca.





PEROU
Côte Pacifique
Cuzco (Machupichu)
Lima

EQUATEUR?

 


La ville de La Paz puis le Lac Titicaca et la Cordillère
Nous y arrivons vers 18h30 ce qui nous permet d'admirer le coucher de soleil sur le Lac et les montagnes de la Cordillère. Le spectacle est splendide. La courte traversée en bateau nous permet de nous imprégner un petit peu de la façon de vivre du lac, toujours entre 2 îles.
Nous arrivons dans ce petit village et nous installons dans une auberge. Le sommeil ne tarde pas à se faire sentir.

15 mai : de Copacaba à l'Isla del Sol

Nous partons de bonne heure à pied pour une journée de randonnée. Pour commencer, nous admirons la majestueuse cathédrale de Copacabanala messe se donne en plein air. Nous faisons ensuite un tour au marché pour notre pique-nique du jour puis partons d'un bon pas à travers les champs et petites maisons d'agriculteurs.

Nous devons nous rendre au nord de l'île pour y trouver un bateau qui nous mènera à l'Isla del Sol.


Copacabana, sa cathédrale et son marché

Un paysage sur la route, où nous étions...
La route est magnifique. Le lac nous dévoile rapidement toute une gamme de bleu. Les vues sur les collines péruviennes et l'étendue infinie de l'eau accentuent encore ses charmes. Mais, ça grimpe, alors à 4000 mètres d'altitude, on recommence à tirer la langue ! Mais nos efforts sont récompensés par les paysages notamment quand les sommets blancs de notre chère Cordillère repointent le bout de leur nez. Après 4 heures de marche, nous arrivons enfin au fameux port. Nous trouvons quelqu'un pour nous conduire de l'autre côté de l'eau, en barque, à une heure de RAME de là !

Nous posons pied sur l'île du soleil. Nous y visitons un petit temple inca. Le cadre est splendide, la bâtisse un peu moins spectaculaire. Mais c'est très important dans l'histoire inca car c'est ici que la lune et le soleil ont donné naissance à la vie. On peut d'ailleurs admirer l'île de la lune juste en face. Après une belle visite et une longue discussion avec une petite fille de 7 ans, nous nous remettons en route pour le village voisin. Ici, il n'y a ni internet ni marché mais plusieurs auberges pour accueillir les touristes venus admirer les beautés du lac. Nous nous installons tout en haut du village et profitons ainsi d'une vue sur les 2 côtés de l'île. Nous avons eu le coucher du soleil ce soir, nous aurons le lever demain matin.
Nous dégustons une truite du lac pour dîner et trouvons enfin un peu de temps et d'électricité pour travailler.


Traversée à la rame et temple inca

16 mai : Isla del Sol

Nous nous réveillons avec le soleil et admirons le défilé de ses rayons sur les pointes enneigées... Nous nous installons au soleil et prenons un bon petit déjeuner. Il nous faut des forces aujourd'hui encore ! Ce n'est pas une randonnée qui nous attend, mais une classe de 28 élèves, débordant d'énergie !

A 8h30, nous arrivons pour la récitation collective des poésies apprises dans la semaine ! Tous les enfants sont en rang et écoutent leurs camarades, qui défilent un par un !

Nous rencontrons le directeur de l'école, très décontracté. Il accepte notre projet dès nos premières explications et nous dirige vers la classe de 3° grado. Nous rencontrons Alberto, le maître de la classe et discutons avec lui de notre intervention. Tout se passe très bien avec les enfants, qui sont jeunes mais très vifs ! Ils n'ont que 7-8 ans alors nous adaptons notre discours et leur parlons un peu de notre pays et des écoles que nous avons visitées pendant le voyage.
Nous terminons la classe à 13h, rentrons nous changer dans notre super hôtel qui a une vue incroyable sur le lac, la Cordillère et l'Isla de la Luna et partons déjeuner au soleil. Le temps de se faire servir et de profiter du beau temps, il est déjà 16h. Plutôt qur d'aller nous promener, nous profitons de notre chambre et y travaillons toute la fin de journée.
Le cadre est vraiment splendide. Malheureusement le temps court et nous partons déjà demain... Hélène regrettera longtemps cette chambre avec ses fenêtres sur 3 côtés qui ne la lassent pas et donnent lieu des conversations infines.

17 mai : départ de Bolivie

Ce matin réveil à 6h pour aller visiter les ruines du nord de l'île. Mais nous nous rendons vite compte que face à la pluie et au vent, ça va pas être possible... Si on ajoute cela le peu de sommeil d'Hélène un peu malade, on est resté au lit. Alors tant pis pour les ruines incas, nous devons poursuivre notre route, car le temps court...
Nous prenons le bateau pour Copacabana car nous avons de la route à faire aujourd'hui.


Départ de l'île sous les nuages

Le Lac Titicaca, frontière naturelle entre Bolivie et Pérou
et la cathédrale de Puno
De Copacabana, après un bon déjeuner au soleil, qui a fini par montrer le bout de son nez, nous prenons un bus qui nous mène vers de nouvelles aventures : le Pérou, toujours sur le bord du Lac Titicaca.
Nous passons la frontière sans encombres et nous installons à Puno. Nous ne sommes qu'à 2 heures de bus de la Bolivie, on ne sent pas beaucoup de différence, même si on voit moins de femmes à chapeau et que tout est un peu plus cher. La ville n'est pas très intéressante, mise à part sa cathédrale. Demain nous irons visiter la région.

18 mai : Iles de Uruas et ruines de Sillustani

Après un bon petit-déjeuner à l'hôtel, nous partons en bateau visiter les fameuses îles flottantes du Lac Titicaca. Le spectacle est au rendez-vous ! Nous découvrons des îles, en totora, construites par les habitants. Les maisons sont bâties avec le même roseau, ainsi que les objets de la vie courante. La couleur dorée reflétée par le soleil est superbe au milieu du bleu du lac.
Après une bonne explication de la vie sur les îles, de l'alimentation, de la faune et de la flore, nous montons sur un bateau traditionnel, en totora, pour nous rendre sur une autre île. C'est assez similaire.


Un village flottant et une maison, pas très grande...

Le lac et les urnes

Nous rentrons déjeuner à Puno où nous dégustons un ceviche, réellement excellent. Nous devons partir à 14h pour aller visiter les ruines pré-inca de Sillustani à quelques kilomètres de la ville. Avant cela, nous nous apercevons que notre disque dur externe a disparu...
Au goût amer, nous apprécions tout de même ces ruines de plus de 600 ans qui regroupent des urnes mortuaires sur une colline au bord d'un lac. Le cadre, survolé par des faucons, est superbe. Les urnes, immenses pour les personnes importantes, le sont tout autant.

Nous rentrons à Puno, passons 4 heures, entre police et hôtel à essayer de récupérer notre matériel, en vain : nous avons perdu nos 2 premiers mois de photos...

En Espanol accueil